Autohypnose : tout ce que vous devez savoir – PARTIE 1

De très nombreuses personnes ont déjà eu recours à l’hypnose pour se débarrasser de problèmes tels que la timidité, le tabagisme, l’alcoolisme ou les phobies diverses. Selon certains, l’hypnose est une science, selon d’autres, l’hypnose est un don ; selon nous, c’est une science qui s’apprend et que tout le monde peut pratiquer. D’ailleurs, il convient aujourd’hui de faire le point sur l’autohypnose afin que vous connaissiez l’essentiel à ce sujet.

 

Qu’est-ce que l’autohypnose ?

L’autohypnose est une pratique qui consiste à modifier soi-même certains états de la conscience en vue d’atteindre un objectif précis, voire même, plusieurs objectifs. Il s’agit d’accéder seul à la transe hypnotique grâce à certaines techniques de relaxation en vue d’atteindre efficacement l’inconscient pour changer efficacement certains états de la conscience.

Donc, concrètement l’autohypnose consiste à accéder à son inconscient afin de lui soumettre une idée précise pour qu’il change radicalement et durablement l’état conscient. Compte tenu de tout ce que l’autohypnose peut faire, il est normal qu’il soit conseillé. Cependant, il est important d’apprendre un minimum à son sujet avant de le pratiquer pour qu’il réussisse.

Il faut aussi savoir que l’autohypnose est une forme d’autosuggestion, mais elle est plus approfondie.

Pourquoi et quand pratiquer l’autohypnose ?

Comme vous le savez déjà, l’autohypnose consiste à accéder à l’inconscient, voire même au subconscient pour changer l’état conscient. De très nombreuses personnes ont déjà goûté à cette forme de thérapie. Donc, vous pouvez pratiquer l’autohypnose si :

  • Vous avez des problèmes de comportements alimentaires,
  • Vous avez des phobies qui vous empêchent de vivre,
  • L’anxiété et la dépression vous envahissent tous les jours,
  • Vous désirez arrêter de fumer, de prendre de la drogue ou de boire de l’alcool,
  • Vous avez des problèmes de stress et de sommeil,
  • Vous avez des douleurs corporelles que les médicaments ne peuvent plus soulager,
  • Vous avez des problèmes de confiance en vous-même et en vos capacités,
  • Vous avez du mal à oublier le passer et à avancer dans la vie,

Pratiquer l’autohypnose équivaut à se donner un vrai coup de pouce pour avancer dans la vie et la bonne nouvelle, c’est que tant que vous vous trouvez dans un endroit calme, vous pourrez vous autohypnotiser.

Comment pratiquer l’autohypnose ?

Pratiquer l’autohypnose est assez facile, contrairement à ce qu’on peut croire, il faut tout simplement se préparer mentalement, avoir les bons éléments à notre disposition et suivre les instructions suivantes. Sachez donc qu’il y a trois étapes à suivre : la préparation, l’autohypnose proprement dite et l’après-autohypnose.

La préparation

Durant cette phase, vous allez vous préparer mentalement et physiquement à ce que vous ferez dans les minutes qui vont suivre.

  • Mettez des vêtements doux et confortables,
  • Mettez la pièce à la bonne température,
  • Débranchez tout ce qui peut être divertissant pendant au moins 45 minutes,
  • Installez-vous sur un fauteuil confortable,
  • Faites en sorte que la pièce est bien calme
  • Déterminez avec précision ce que vous attendez de votre séance d’autohypnose

Cette mise en condition est vraiment importante, surtout si vous voulez que la séance que vous vous apprêtez à faire porte de bons fruits.

L’autohypnose

Une fois que vous serez installé dans les meilleures conditions, vous pourrez par la suite commencer votre séance.

escaliers

  1. Concentrez-vous sur votre respiration : inspirez lentement, expirez profondément, c’est important et il vous faudra prendre votre temps,
  2. Fermez bien les yeux pour commencer à vous débarrasser de vos pensées et de vos sentiments divers, continuez à vous concentrer sur votre respiration,
  3. Imaginez que les tensions de votre disparaissent petit à petit en commençant par vos orteils et en remontant jusqu’à votre visage, la légèreté sera à la clé,
  4. Lorsque vous serez bien détendu, IMAGINEZ que vous vous tenez en haut d’un escalier à 10 marches situé dans un décor calme qui vous met en confiance,
  5. IMAGINEZ qu’à partir de la 5è marche de cet escalier, il y a de l’eau tiède et agréable et pourquoi, agréablement parfumée ?
  6. Maintenant, IMAGINEZ que vous descendez de cet escalier et à chaque fois que vous descendrez une marche, dites son numéro et à chaque pas, vous serez plus détendu,
  7. Lorsque vous arriverez à la moitié du chemin, votre pied touchera l’eau tiède et parfumée et vous vous sentirez mouillé, mais confiant, descendez doucement,
  8. Lorsque vous serez en bas de l’escalier, vous vous sentirez léger et flottant, car vous serez dans l’eau et c’est là que les choses sérieuses vont commencer.
  9. Nagez sous l’eau maintenant et IMAGINEZ qu’il y a deux belles boites précieuses qui vous y attendent,
  10. Ouvrez la première boite et proclamez à voix haute ce qu’elle renferme puis enchaînez l’autre faites de même avec elle, appropriez-vous leurs contenus,
  11. Proclamez à vois haute ce qui se trouve dans les boites jusqu’à ce que le ressentez dans votre corps,
  12. Lorsque vous vous sentirez bien et satisfait, nagez jusqu’à l’escalier puis remontez doucement, toujours en disant le numéro de chaque marche,
  13. A chaque marche que vous remonterez, vous sentirez déjà les effets de ce que vous aurez proclamé lorsque vous avez ouvert les boites.

Lorsque vous serez au sommet de l’escalier, vous serez détendu et vous aurez eu ce que vous êtes allé chercher au fond de vous-même.

Après l’autohypnose

Une fois que vous serez remonté en haut des escaliers, prenez quelques minutes avant d’ouvrir les yeux :

  • Revenez à vous-même dans le calme,
  • Souriez, puis ouvrez les yeux,
  • Proclamez à voix haute que vous êtes maintenant pleinement conscient,
  • Buvez un bon verre d’eau par la suite.

Il est important que vous vous sentiez et que vous soyez pleinement conscient après chaque séance.

 

Prochainement, vous allez apprendre ce qu’il faut dire et le ton qu’il faut utiliser pour que l’autohypnose porte bien ses fruits. Cependant, avant de vous y mettre réellement, vous devrez cultiver votre confiance en vous pour que les choses se passent dans les meilleures conditions.

28Fév

Laissez une réponse